AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Lila a 2720 jours et 13 membres pour 225084 messages, merci à vous ♥
Bienvenue à Niells "Jaws" Whitaker notre dernier membre inscrit sur LILA. Bonne chance pour ta fiche Smile
Lila te dit bonjour Invité tu as 283 messages à se jours merci à Toi d'etre sur le forum ♥
Invité, la Team de LILA te souhaite Un bon Rp parmi nous ♥️
Lorsque vous demandez un lien à quelqu'un,
vous êtes prié de donner fin à votre demande.
Lorsque vous RP avec quelqu'un,
vous êtes prié d'être actif et de ne pas laisser le sujet sans réponse.
Il s'agit tout simplement d'une marque de respect vis-à-vis de la personne qui joue avec vous.
Une partie du design viens de Faith Obsession27 ....

Partagez|

Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Ven 15 Mar 2013 - 17:30

Je suis mariée depuis trop longtemps, question loi, maintenant et comme nous n'avons pas été assez rapide pour annuler ce mariage, Freddy et moi serons obligé de divorcer. Si c'est pas merveilleux ça ... '-- Voilà deux mois que je porte le nom de Cooper et que c'est la guerre autant de mon côté que du sien. À la base, c'était qu'un défi que nous nous étions lancé, histoire de pimenter notre relation déjà bien mouvementée. Sauf que, en plus de porter son nom, je porte aussi son enfant. Comment je le sais, sachant que j'ai un homme dans ma vie ? Tout simplement parce que Stefan ne me touche plus depuis qu'il sait que j'ai franchi le pas avec un autre homme que lui. C'est compréhensible. Je ne sais même pas si je peux encore dire que j'ai quelqu'un dans ma vie vu les distances qu'il a prit. Ma dernière relation sexuelle avec Stefan remonte à plus de deux mois or, après quelques examens, il s'avère que je suis enceinte de deux mois, soit, au moment même ou je faisais des galipettes avec Freddy, après notre merveilleux mariage improvisé. Je dois maintenant lui annoncer sachant qu'en plus d'être enceinte d'un autre, je suis contre l'avortement. C'est le bouquet ... Je ne sais pas comment lui dire sachant qu'il va surement me fuir et pour de bon ... Pour tâter le terrain, je décide d'organiser un nouveau défi qu'il relèvera surement pour ensuite, entrer dans le vif du sujet. C'est la seule manière que j'ai trouvé pour le lui dire. Il est pas loin de minuit et je suis installé sur le sable frais, à la plage. Je suis perdue depuis que je sais la nouvelle et j'ai peur, je dois bien l'avouer. J'attrape mon téléphone et écrit :

Joey a écrit:
Tes pas capable de piquer une tête par ce froid glacial Krueger. ! Rejoins-moi à la plage et prouve-moi que tes un homme. !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Ven 15 Mar 2013 - 18:12

J'en ai fait des conneries et cette fois-ci elle était belle, mais le pire c'est que je l'ai fait de mon plein gré.. Je l'ai voulu et pourtant je savais ce que ça engendrerait avec Nao'. Je sais même pas ce qu'il m'a pris, c'est sans doute cette soif constante de défis avec ma meilleure-amie qui me fait faire des trucs aussi dingue que ça! D'un côté je ne regrette pas du tout mais d'un autre énormément, puisque ma blondinette ne veut même plus me voir.. Je lui avais pourtant promis que j'annulerai tout comme prévu mais comme par hasard c'était trop tard, je ne sais pas comment on s'est demmerdé mais on avait trop tardé. C'est la goutte d'eau qu'a fait déborder le vase avec elle. Non seulement la femme de ma vie ne souhaite même pas me croiser sur son passage mais j'ai également attiré les foudres d'autre personnes. Genre son cousin, ou même encore le copain de Nia', sans compter toutes les personnes qui sont compatissantes envers Nao et qui sont dégoûtées à mon égard. Au final je les compte plus... Ah je déprime de plus en plus mais au moins, il me reste ma meilleure-amie qui est dans le même pétrin que moi. On ne s'est pas beaucoup vu ces derniers temps car la situation est assez tendue, mais je pense beaucoup à elle .. On s'est marié et une fois de plus je ne me suis pas contrôlé et j'ai voulu plus, j'ai commis l'irréparable. C'est encore pire que l'autre soir car là, je ne me suis pas juste contenté de l'embrasser. Oh la merde! Mon téléphone m'interrompt dans mes profondes pensées en vibrant. Je l'attrape quasi aussitôt et souris en constatant de qu'il s'agit. Lisant le message mon sourire s'élargit, j'ai beau avoir fait des conneries j'ai l'impression que ça ne me ralentit pas pour en faire d'autre xD.... Nan sérious, elle ne me propose rien de malsain et j'ai vraiment besoin de revoir sa bouille ! Puis au point où j'en suis ça peut pas être pire. Si ? Un jour je comprendrai que si mais pas maintenant. Je m'habille en conséquence et ne prend même pas la peine de répondre préférant me rendre directement à la plage. Arrivé à destination, c'est grand mais je ne tarde pas à trouver la brunette car des demoiselles allongées sur le sable à cette heure ci et surtout par ce temps, c'est pas très courant. « C'est pas la bonne méthode pour bronzer ton p'tit cul blanc Cooper !» dis-je apparaissant par derrière, faisant comme ci je n'étais pas au courant de ma réelle venue. C'est confirmé elle est blonde muahaha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Ven 15 Mar 2013 - 18:20

J'attends une réponse, en retour de mon message mais rien du tout ouais. Freddy ne prend même pas la peine de me répondre. Soit, il va me poser un lapin, soit il va radiner illico presto comme si de rien n'était et je constate qu'il a opté pour la seconde solution. Heureusement d'ailleurs car je l'aurais surement mal pris. Quoi qu'il aurait peut-être été en train de se réconcilier avec sa belle et tendre. J'imagine même pas ce que ça aurait été si elle serait tombé sur ce message pourtant innocent, en sommes, ou presque. Elle se serait surement déplacée elle-même pour me faire la peau, au risque que j'en perde mon bébé ... Oui, mon bébé car je compte bien le garder, c'est officiel. Avec ou sans lui, ce bébé est là et pour rien au monde je le ferais disparaître. Cela dit, je préfère même pas imaginer la situation car élever un enfant en tant que mère célibataire, c'est surement pas la meilleure solution. Quand j'entends sa voix raisonner, je suis allongée sur le sable, les yeux rivés vers le ciel étoilé. Je tourne le regard vers lui et souris. C'est comme ça qu'on parle à sa femme Krueger ? Même si la situation est relativement tendue, je suis sa femme. La preuve, lui aussi fonctionne dans le même sens que moi puisqu'il m'a appelée "Cooper". Je me redresse et me lève pour aller l'enlacer doucement, tendue comme un slip, c'est le cas de le dire ... Je finis par me séparer de son étreinte pour me déshabiller et ajouter : N'en profites pas pour te rincer l'oeil, on en a déjà fait trop toi et moi. Un petit rappel à l'ordre inutile car au fond, je veux qu'il m'admire. C'est en couchant avec lui, après notre mariage, que je me suis rappelée, façon de parler, que je n'éprouvais pas que de l'amitié à son égard. C'est bizarre comme les choses me reviennent d'un coup mais plutôt agréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Sam 16 Mar 2013 - 0:31

Je sais je lui réponds pas et elle aime pas ça, mais j'aime faire planer le mystère et me faire désirer Bon j'exagère, c'est pas pour ça, c'est surtout parce que je trouvais ça plus rapide d'y aller directement. Bah ouais, dès que j'ai vu ça, j'ai pris ma super automobile et j'ai foncé à la plage rien que pour elle ! Pour qu'une fois de plus, je ne sois pas 'en retard' même s'il n'y avait pas d'heure précise bien entendu, disons que c'est pour être rapide. Jamais j'aurai osé lui poser un lapin, ou du moins je lui aurai prévenu si je ne pouvais pas venir.. mais de toute façon, qu'est-ce qui aurait pu me retenir ? Peut-être Naomïe mais c'était juste improbable qu'elle revienne me reparler, même après deux mois. Bref j'avais trop hâte de la voir, elle me manquait, quoi que je ne serais pas aussi jouissif si je savais ce qu'il m'attendait réellement une fois là-bas.. J'y pense pas trop d'ailleurs, m'attendant à ce que ce soit de bonnes retrouvailles avec ma 'femme'. Ahah cette connerie a beau avoir créé des catastrophes, je ne me lasserai jamais de l'appeler Cooper, faut avouer que ça lui va bien au final (a). « & c'est comme ça qu'on accueille son homme vilaine ? » Je prends une mine outrée. Bah oui, moi j'attends qu'elle se lève pour qu'elle me dise bonjour comme il se doit. Elle finit par se lever pour ensuite m'enlacer, mais je ressens comme un malaise. « Quoi ? Tu viens d'échapper à la mort et c'est pour ça que t'es toute recroquevillée ? Estime toi heureuse d'être encore en vie, d'ailleurs je suis ravi de constater que tu sois entière ! » Je dis ça sur le ton de la plaisanterie mais au final c'est pas marrant.. elle doit en chier tout comme moi; son Stefan a du péter un cable et je n'ose même pas le croiser lui tiens. Mais bon c'est la vie. « Désolé, quand on y goute une fois on en redemande.. Puis j'ai encore le droit de regarder et toucher ce jolie corps en tant que mari.» Je m'approche un sourire en coin, ne manquant pas de faire plaisir à mes yeux puis me rattrape rapidement, elle a raison. On en a fait trop et je ne suis pas venu ici pour ça, mais pour ce défi. « D'ailleurs c'est quoi ton envie soudaine de me faire venir ici ? T'as une idée derrière la tête toi, j'me trompe? Nan parce que toi et l'eau froide j'en ai un mauvais souvenir ... What a Face » dis-je commençant à me déshabiller à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Sam 16 Mar 2013 - 8:11

C'est pas que je n'aime pas qu'on me réponde mais plutôt que j'ai ce genre de réaction en profonde horreur. Même si je suis du genre à aimer l'improviste, le jour le jour, etc ... Quand j'envoie un SMS à quelqu'un pour programmer quelque chose, j'aime que cette personne me réponde. Heureusement, Freddy a été plutôt rapide sur le coup, ce qui m'étonne vachement de lui. En même temps, au fond, si sa situation est aussi précaire que la mienne, il n'a plus rien pour le retenir. On sait les conséquences que le fait de se voir pourrait engendrer si ça se sait mais c'est pas ça qui m'arrêtera personnellement. Avant de devenir mon mari, mon amant, le père de mon futur bébé, c'est mon meilleur-ami. Je dis pas que je n'aimerais pas faire évoluer notre relation de l'autre côté de la frontière, car elle est vraiment très mince mais je préfère ne pas y penser. Je m'imagine mal avouer à Stefan que j'en aime un autre et bien plus que lui ou à Naomïe qui me tuerait, c'est sur. Pardon mon amour. Comment s'est passé ta journée ? Je t'embrasserais bien mais tu prendrais ça pour de la provocation et si on nous espionne, ça prouvera encore une fois à quel point on ne fait jamais rien de dérisoire, toi et moi. Je ne peux m'empêcher de sourire d'un air amusé. Je m'en fou qu'on me tombe dessus car j'assume parfaitement mes sentiments à son égard. En revanche, je m'en foutrais moins pour lui qui aurait de gros problème. Suite à ce qu'il dit, je me dis qu'il en a pas assez avec cette petite étreinte qui au final, ne me ressemble pas. Je suis tendu comme un slip, c'est clair mais je vais pas me priver après tout. Je lui saute dessus et l'embrasse partout sur le visage, en enlaçant bien sa taille pour ne pas qu'il me fuit avant de me remettre sur pieds et de dire. Satisfait ? Moi, en revanche, je le suis sachant que ça nous ressemble plus. Bien sur bébé que tu peux, je t'appartiens ... Je ris doucement. Les douches froides, c'est différent mais n'empêche que tout ça, ça nous rafraichira les idées, tu verras. Entièrement déshabillée, je frissonne déjà. Mes dents se mettent à claquer alors que je ne suis pas encore dans l'eau. J'approche d'un pas lent et tâte l'eau de l'orteil. C'est glacé, plonges et je te suis. !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Sam 16 Mar 2013 - 18:17

Je réponds pas toujours à mes messages, c'est une autre de mes mauvaises habitudes et je sais que ça énerve certaines personnes. Bon après ça veut pas dire que je l'ai pas lu ou que je m'en fiche, c'est juste une manie, je préfère montrer mon enchantement en face de la personne même si je le conçois ça ne coute rien d'écrire deux mots (a). Peut-être que ça explique un peu mon léger côté flemmard, haha. J'arrive donc rapidement, vu qu'à ce stade je n'avais rien d'autre à faire à part peut-être sortir avec mes amis de soirées que Nao ne connait pas; mais je voulais être tranquille. Ouais, au final j'ai changé d'avis, mais avec ma Joey, ça change tout c'est pas pareil. Faut pas chercher. Un sourire apparait au coin de mes lèvres lorsque je la vois mais disparait quasi aussitôt quand elle me demande comment s'est passée ma journée.. J'hausse les épaules, je préfère même pas penser à quel point ces derniers temps sont chiants. « À chier.. tu connaissais sûrement déjà la réponse, et je compte sur toi pour la rattraper mais je me fais pas trop de doute la dessus.. » Je ne vois pas quelle nouvelle elle pourrait m'annoncer que je ne sache déjà ou qui soit pire, donc sa présence ne peut que me faire du bien. « Et la tienne ? » J'affiche un mince sourire, j'ai pas le moral en ce moment et à part mon fils, j'ai du mal à trouver une raison de me lever le matin . « Au point où j'en suis, je m'en fous puis à part toi et moi, qui sait qu'on se trouve ici? Surtout qu'à minuit y'a pas grand monde, faut être dingue pour venir ici. Comme nous en fait ! » Je rigole, même s'il caille, ça ne m'a pas démotivé une seule seconde puis je suis pas frileux en plus de ça. Mais bon, ça serait peut-être un peu délicat c'est vrai, après ce qu'il s'est passé entre nous. Elle finit en fait par me prendre réellement dans les bras comme elle le fait d'habitude, et je profite de ce court instant pour la serrer contre moi à mon tour. Faut pas non plus oublier ses bisous baveux qui m'encombrent le visage, ahah ils m'avaient manqué eux, tout comme ses lèvres. « Voilà qui est rassurant Madame Cooper. » La regardant dans les yeux, je lui fais un grand sourire pour prouver ma satisfaction. On a beau être en procédure de divorce, ça n'empêche qu'elle m'appartient toujours autant et elle a pas l'air de me contredire, donc je ne vais pas me gêner. « Rafraîchir... le mot est faible » Je frissonne à mon tour au contact de l'eau glacée, puis souris quand elle me fait remarquer l'état de l'eau. « Elle s'attendait à du 30° la Joey? » Je m'approche doucement d'elle et une fois retrouvé juste derrière elle je me baisse pour la porter dans mes bras faisant le nécessaire pour qu'elle ne s'échappe pas. « Peut-être qu'avec la chaleur de nos deux corps serrés l'un contre l'autre, on sentira moins cette fraîcheur ? » Comment je la provoque! Un sourire malicieux s'empara de mes lèvres alors que je la tenais fermement entre mes bras; si elle refuse je la lâche c'est pas plus compliqué. Nan je serais pas aussi diabolique. « Dis-donc Cooper, c'est pas parce qu'on était marié qu'il fallait se lâcher sur le chocolat ! » Je rigole elle est pas lourde, enfin si seulement je savais que j'étais entrain de porter deux petits êtres en même temps..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Sam 16 Mar 2013 - 18:46

J'aime pas quand on ignore mes messages, il devrait le savoir pourtant mais étrangement, après tout ce temps, ça ne me fait plus rien du tout. Qu'il ignore mes messages, je m'en fiche car au final, il se pointe toujours et de plus en plus rapidement, vu le climat catastrophique de ces derniers jours. (a) Pardon, de ces dernières semaines, je voulais dire. Je hausse doucement les épaules, suite à ce qu'il dit et esquisse un maigre sourire. Comptes pas sur moi, malheureusement ... Avec Stefan, c'est vraiment la guerre. Le mariage, il l'encaisse pas, c'est un fait mais il sent qu'il y a anguille sous roche entre Freddy et moi. Autant m'y faire tout de suite car il me quittera quand je lui annoncerais que je suis enceinte de Freddy. Mon Dieu, je suis sur qu'à l'heure actuelle, il se dit que je lui causais bien moins de souci lorsque j'étais comateuse ... À chier ... Stefan ne m'adresse plus un mot, quand on se voit, c'est le froid glacial, il ne me touche plus, bref, c'est comme si j'étais devenu invisible, chose parfaitement compréhensible au fond ... Si Freddy compte sur moi pour lui remonter le moral, c'est pas gagné du tout. Je sais qu'il a pas le moral et j'ai du mal à concevoir que je ne puisse pas le lui remonter dignement. Personne, ta raison puis au point où nous en sommes, on est plus à une explosion prêt ... J'imagine même pas si Stefan et Naomïe nous trouverais ici à minuit et tout nu, qui plus est ... On doit être suicidaire au fond et fou, comme il le dit si bien. Je lui dis dignement bonjour, le serrant dans mes bras et le dévorant de bisous comme j'ai toujours eu l'habitude de le faire. Il a l'air satisfait et le fait de sentir ses bras m'enlacer si fermement me rassure. J'ai besoin de ce contact avec lui qui me rappel qu'avant de l'aimer de sentiments amoureux, nous sommes amis et en tant qu'amis, avons toujours eu ce genre de contact physique. C'est bête mais c'est ainsi. J'adore quand tu m'appelles comme ça ... Dommage que nous soyons obligé de divorcer, pour notre vie mutuelle car sans nos amoureux respectifs qui le sont plus trop à l'heure actuelle, ça tombe, on aurait continué comme si de rien n'était. Ce n'est qu'un nom après tout et sans signification, d'après les termes de notre contrat. Sauf que pour moi, ça signifie beaucoup. C'est comme si Freddy m'appartenait même si je voudrais une autre sorte d'appartenance. Au moins. ! On va se chopper la crève du siècle avec mes conneries à deux balles mais tant pis, ce qui est dit, est dit et doit être fait. Lorsqu'il me prend dans ses bras, il me maîtrise d'une telle façon que je n'arrive pas à m'en défaire. Je me sens légèrement soumise là, comme ça, sans défense mon chou ... Les paroles qu'il dit me font frissonner. Dois-je te rappeler que la chaleur de nos deux corps pourraient faire qu'autre chose en moi se mettent à chauffer ? Sa remarque, me fait revenir à moi en quelques sortes. Je décide de me lancer car c'est le moment où jamais. Grâce à la perde qu'il vient de me tendre, je vais pouvoir lui annoncer la nouvelle mais elle risque de vraiment le refroidir et là, ça ne sera pas du à la température de l'eau. Je me suis pas lâchée sur le chocolat, tu m'as engrossée, tout simplement ... Je suis enceinte Freddy ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 17 Mar 2013 - 4:02

C'est sûr, niveau temps je m'améliore.. enfin ça va pas durer, je compte pas rester dans cette situation toute ma vie. Me lever, si encore j'en trouve le courage, bouffer, aller bosser et dormir. Mes journées se résument à ça dernièrement. C'est bien triste mais depuis que je sais que Naomïe est sur le point de me quitter, j'ai l'impression que mon monde va s'écrouler d'un moment ou un autre. Elle m'en veut horriblement pour ce mariage et selon elle c'est pas ça le pire, mais le fait que ce soit avec Joey. À croire que ça change tout.. enfin après tout c'est pas n'importe quelle femme et elle me l'a fait remarqué en me reprochant d'en être tombé amoureux. J'ai sans doute pas été très convaincant dans ma réponse en contredisant cette idée puisqu'elle était encore plus dévastée en partant.. deux explications possibles à ça; soit j'étais trop destabilisé pour annoncer les choses clairement telles qu'elles sont soit je ne sais pas mentir ? Va savoir. En bref, le désastre... Et à en croire les paroles de Joey c'est la même chose de son côté. Je grimace, elle qui voulait pas que je le fasse fuir et que je lui gâche son histoire avec son Stefan, c'est raté. Et sans même l'avoir en face en plus « On est tous les deux dans la merde à ce que je vois.. Pas que ça m'étonne mais bon.. on a plus qu'à se remonter mutuellement le moral ma belle! Tu crois que c'est rattrapable avec lui ou pas? » Histoire de soulager ma conscience ? Il lui parle plus mais à choisir, vu l'ambiance je préférerai encore ne pas avoir à parler non plus à Nao, car à chaque fois que je vais chercher mon p'tit bonhomme c'est juste l'enfer même avec toutes les approches inimaginables que je tente. C'est sur qu'on est plus à ça prêt et je le savais d'avance, sinon je serais pas venu relever son défis. Surtout après ce qu'il s'est passé entre nous.. « Alors vu comme ça, si j'ai bien compris tu te permets tout ce soir ? » Je souris, le goût du danger on l'a eu, encore faudrait-il savoir si on l'avait encore. M'enfin, faut avouer que se retrouver ici nus comme des vers l'un en face de l'autre malgré les derniers évènements je crois que ça le confirme assez bien. La prendre dans mes bras depuis tout ce temps me procure juste un immense plaisir, même si je devrais éviter le contact avec elle après ce qu'il s'est passé, elle reste ma meilleure-amie et je me trouve tellement rassuré dans ses bras. Elle me rappelle que je ne suis pas tout seul et perdu comme j'ai l'impression d'être ces derniers temps. « J'dois avouer que je m'en lasse pas non plus. » Puis elle le porte plutôt bien, elle fait pas d'ombre à mon nom c'est une bonne chose (a). « P'tite nature va ! » Je souris puis une fois proche de l'eau elle me demande d'y aller le premier. J'crois pas que ça va se passer comme elle le souhaite la cocotte ! Je l'attrape et l'immobilise dans mes bras; elle est bloquée, à moins qu'elle gigote dans tous les sens pour me faire perdre l'équilibre et se libérer. « ça a pas l'air de te déplaire.. » La connaissant, elle m'aurait crier dessus pour que je la lâche, quoi qu'elle a sûrement trop peur de l'eau qui se situe juste en dessous xD. Je souris puisque ça risque également d'aller trop loin pour moi. « mhhh c'est pour ça qu'il est temps de faire baisser la température ma chérie ! » Lui faisant une dernière remarque sur son poids comme je sais si bien le faire , je lève les yeux au ciel à sa réponse. Je l'ai engrossée, m'oui c'est une manière comme une autre de mettre la faute sur moi après tout xD. « Je rigole, fais pas cette tête ça se voit pas ! » mais en fait elle me le confirme vraiment. « Quuu..quoi?!! affraid »Et là, mon visage se décompose, mes muscles se relâchent et je la laisse glisser contre moi, n'étant pas sûr d'avoir saisi de qui elle était vraiment enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 17 Mar 2013 - 8:13

En même temps, sans Naomïe dans les pattes, la vie est nettement plus facile, faut bien l'avouer mais d'un triste, d'un autre côté. Je conçois parfaitement qu'elle me déteste davantage mais ce que je ne conçois pas, c'est qu'elle crise parce la mariée, c'est moi. Que ça soit moi ou quelqu'un d'autre, les faits ne sont pas censé rester les même ? En tout cas, elle me hait à un tel point que même moi je n'arrive pas à atteindre ce stade vis-à-vis d'elle que j'aimerais bien voir disparaître. (a) Stefan lui, n'encaisse pas le mariage et n'encaisse pas non plus que ça soit avec Freddy. Va savoir pourquoi. Ça tombe, il a fouillé mes petits carnets que j'ai retrouvé l'autre jour, dans lesquels je couche mes plus belles pensées et moment. J'en ai un par personne et faut dire, que celui de Freddy est rempli plus que les autres et de confidences inattendus qui prouve qu'avant mon accident, j'étais déjà folle amoureuse de lui. Ce n'était donc pas anodin ce que j'avais ressenti le jour de notre mariage. Oui, on a plus qu'à faire ça. Rattrapable ? Je crois pas, il me fuit comme la peste et de toute façon, il m'en veut à mort. Le mariage, toi, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Je le soupçonne d'avoir fouillé dans mes souvenirs pour découvrir le poteau rose. Il arrête pas de répéter que je suis amoureuse de toi et moi, j'arrive pas à le contredire ... Face à Stefan, j'ai tellement honte que j'aimerais me retrouver six pieds sous terre entre quatre planches. De plus, je ne peux même pas essayer d'arranger les choses car il a raison. C'est irrespectueux ce que j'ai fais et en plus, je suis bien amoureuse de Freddy, ce qui n'arrange pas les choses. Ce qui devait être un défi, tourne en blague de mauvais goût même si je ne regrette rien, personnellement. Au point où j'en suis ... Je suis vraiment plus à une connerie prêt après tout ce qui m'arrive ou pardon, rectification, ce qui nous arrive. Je serais curieuse de savoir ce que la blonde pourrait dire me concernant. Elle doit m'insulter de tout les noms d'oiseaux qui soit et je suis même sur qu'elle serait capable de la faire à l'envers à Freddy et de lui imposer quelques choix. Genre, soit elle, soit moi et c'est bien ça qui me fait peur. Je souris à ce qu'il dit. C'est vrai, j'aime vraiment qu'il m'appellent Cooper et je m'en lasserais surement jamais. Par contre, le petite nature, j'aime moins. Je lui lèverais bien mon majeur mais vu la manière dont il m'a immobilisée, c'est un peu compliqué puis c'est vrai que j'ai moins froid comme ça. Bonne tactique camarade. ! Toi non plus vu la bosse que je sens sous mes fesses Babe'. J'éclate de rire, même pas sur qu'il s'agit bien de ça. Ça tombe, c'est son genou ou autre mais dans tout les cas, la position dans laquelle nous nous trouvons me fait un drôle d'effet. Exactement. Faut savoir être raisonnable dans la vie puis éviter d'empirer la situation car c'est à croire que c'est marqué sur nos visages lorsqu'on couche ensemble. Je suis des plus sérieuse et il finit par s'en rendre compte à son exclamation. Il est sur le cul, ça se soit et il y a de quoi. Ses muscles se relâchent tandis que moi, j'ai juste le temps de reprendre mon équilibre. Je me tourne vers lui, les pieds dans l'eau glacée et le regarde dans les yeux. Je suis enceinte Freddy ... De deux mois exactement ... Me dit pas, c'est Stefan, c'est ci, c'est ça, c'est toi, tout simplement ... Les dates que le médecin m'a fournie coïncident avec notre petit séjour à Las Vegas ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 18 Mar 2013 - 0:09

Si si, que ce soit Joey la mariée ça change tout. Pourquoi? Parce qu'elle sait que je suis proche d'elle et que j'adore ce petit bout de femme ! C'est ma meilleure-amie mais on a pourtant tendance à croire que c'est plus elle et moi. Mais c'est notre façon d'être qui est cetes étrange et qui fait par moment flipper ma blondinette. Elle a toujours eu peur que je la quitte pour Nia' et apparemment ce mariage c'était la confirmation. Ca m'a fait un petit pincement en coeur quand elle m'a dit ça parce que c'est pas comme ci j'avais jamais imaginé ce que serait ma vie avec Joey. Je grimace davantage quand elle m'avoue que c'est peu probable que ce soit rattrapable.. « Je suis désolé.. » Ca changera pas grand chose, mais elle avait pourtant l'air amoureuse de lui c'est dommage qu'une histoire se finisse à cause d'un pari. Enfin, je ne sais même pas ce que ça va donner de mon côté non plus; je m'attends pas à ce que ça aille dans mon sens. « Comment ça fouiller dans tes souvenirs ? Il lit tes messages??? » omg si c'est le cas il doit être tombé sur des trucs assez louches ! Lorsqu'elle me dit qu'elle n'arrive pas à le contredire, j'éprouve un léger malaise dans le sens où ça me rappelle une certaine soirée ça. « Ah. Moi non plus.. » C'est bizarre de nous reprocher une telle chose, c'était un pari entre de bons vieux amis à la base. Quoi que. Apparemment elle a pas l'air d'être refroidi avec moi malgré ce qu'il se passe avec son Stefan, puisqu'elle se permet tout. « Je note. » Je lui fais un clin d'oeil accompagné d'un sourire, je compte rien faire de toute façon même si ça passerait inapperçu aux yeux de nos partenaires respectifs, c'est plutôt vis à vis d'elle et moi. J'aimerais pas que ce soit plus étrange que ça ne l'est déjà entre nous. Parce que je la considère plus que comme ma meilleure amie à l'heure actuelle. C'est probablement les derniers évènements qui me font ça, j'ai déjà couché avec elle mais là c'était tellement différent des autres fois.. Elle a bien eu raison de pas lever son majeur, parce qu'il m'énerve tellement celui-là que sadique comme je suis j'aurai pas hésité à la lâcher dans l'eau sans prévenir. Je l'aurai pas pincé, ça aurait été différent comme punition et peut-être plus efficace (a). J'éclate de rire à mon tour quand elle me fait remarquer ce petit détail; je me fais toujours avoir avec elle. « Freddy Junior est parmi nous! » Comme elle le dirait si bien haha! Elle est pourtant seulement nue et collée à moi et c'est pas la première fois que ça arrive, mais que voulez-vous, c'est Joey et elle me fait plus d'effet que je le prétend. Bref, il est grand temps de refroidir un peu l'atmosphère et je suis sur le point de m'en charger en nous jetant dans l'eau comme des fous mais elle m'en empêche par sa délicate révélation. Le sourire qui illuminait mon visage disparut en un rien de temps quand je compris l'ampleur du problème. J'étais à deux doigts de répliquer mais elle m'expliqua que c'était bel et bien moi le papa puisqu'il y a certains détails qui le prouvent. Mon dieu papa........ Regardant le vide, j'arrive pas réaliser que j'ai engrossé Joey. Cette fois-ci j'ai touché le fond, c'en est beaucoup trop. « Nan ! Nannn nan nann c'est pas possible !! putain! t'es certaine de ce que t'avances ?!! » Bah oui imbécile, elle vient de te le dire (a). Me reculant, je tremble légèrement à cause du froid et de la révélation. « depuis quand ? depuis quand tu le sais ?!! » C'est plus de la rigolade là.. un gosse, manquait plus que ça, je peux définitivement tirer un trait sur Naomïe. La prochaine connerie c'est fini qu'elle avait dit, ah ben voilà..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 12:47

Je comprend qu'entre Naomïe et Freddy, ça colle plus en fait ... La blonde et moi, on s'est jamais vraiment bien entendue car elle a toujours eu peur que je lui vole son homme. D'un autre côté, je me rend compte qu'à l'heure actuelle, elle a raison de croire cela car c'est bien ce qui pourrait arriver vu les sentiments qui me submergent. Or, j'ai plus de respect qu'elle ne le croit. Du moins, si nos secrets sont bien gardé, elle pourra croire à cette hypothèse. Non seulement je suis amoureuse de son petit-ami mais en plus de ça, on s'est marié lui et moi et il m'a mise enceinte. Je peux dire adieu à ma relation avec Stefan et lui, à sa relation avec Naomïe. On est des monstres ... Le soit pas, c'est ma faute ... Après tout, c'est bien moi la fautive dans l'histoire. Je cherche pas mal Freddy et je récolte ce que je sème même si à Las Vegas, ce n'était pas moi, pour une fois. J'aurais pu le repousser mais je n'en ai pas eu la force. Je pourrais jamais le faire d'ailleurs. J'ai retrouvé des petits carnets dans lesquels je notais mes meilleurs souvenirs avec mes amis. J'en ai un pour chacun et en les relisant, je me suis rendu compte que tout ce qu'il avançait, c'était des choses notées dans ces fameux carnets. Il a du lire le tien ... La vie est cruelle mais c'est nous qui en tirons les fils et lorsque ça va mal, on peut souvent s'en prendre qu'à nous-même, quand il ne s'agit pas d'un coup du destin. Ce mariage, cette relation sexuelle, ce bébé, c'est à croire que tout était prémédité alors que non, c'est arrivé comme ça. Freddy m'a lancé un défi, en quelque sorte et j'ai accepté. On s'est marié, on a couché ensemble et aujourd'hui, on se retrouve dans la merde, jusqu'au cou. Cette révélation a l'air de l'achever, chose que je comprend mais ce qu'il doit savoir c'est que je ne ferais rien pour faire partir ce bébé car en plus d'être le sien, c'est le mien. Le voyant entrer dans une crise de panique, je ne peux m'empêcher de laisser couler une larme sur ma joue. Celle-ci est incontrôlée car je m'en veux de le voir ainsi. J'ai détruis sa vie quand on y repense bien. Certaine ... J'essuie cette larme et répond : Quelques jours ... Je ne me ferais pas avorter Freddy ... Je compte garder cet enfant ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 15:29

De sa faute ? Pas vraiment nan... Au final, elle se souvenait de rien ce jour là, non seulement c'est moi qui lui ai rappelé ce pari mais c'est également moi qui ai poussé le bouchon trop loin en couchant avec. Alors bon, c'est gentil de ne pas vouloir me faire culpabiliser mais c'est pas complètement de sa faute . « Arrête de dire ça, on sait très bien que c'est pas le cas. » Ok, c'est un peu de la sienne, je l'ai pas non plus violée , mais bon ça reste en grande partie de ma faute, sur à peu près tous les points. J'arque ensuite un sourcil à ce qu'elle dit. Des carnets ? Je pensais pas qu'elle faisait ça, et apparemment il y en a un sur moi, haha c'est intriguant ça « Oh.. alors tout ce qu'il t'a reproché jusqu'ici ne vient pas de lui mais de toi? » Pas que ça me surprenne parce qu'elle m'en avait déjà fait part, mais j'ignorais si c'était toujours d'actualité après ce qu'il s'était passé; j'aurai beau nier à bloc cette soirée et ce que je ressens pour elle, la vérité refait toujours surface et il est sans doute temps que j'arrête de me voiler la face. En me confirmant sa grossesse, je me rendais juste compte que tout s'était effondré en l'espace de quelques minutes, je pouvais abandonner tous les efforts que je faisais jusqu'ici avec Nao et surtout me proclamer d'ores et déjà célibataire. Un gosse, ça elle l'accepterait pas c'est sûr, déjà qu'elle m'en voulait à mort de m'être marié, être à nouveau papa c'est juste pas possible. Qu'est-ce que je m'en veux, rien que pour mon fils; ses parents déja séparés alors qu'il n'a que 4 petits mois.. « Merde, je veux pas faire garderie moi ! » dis-je en lâchant un long soupire. Elle compte le garder ? « quooi?! mais putain tu déconnes là, on peut pas garder ça!! » Ouais 'ça', cette chose qui me pourrie la vie; à cette allure, je vais être dégoûté de ce futur mioche. Je fronce les sourcils, j'approuve pas du tout quoi qu'à vrai dire je ne sais pas trop quoi y penser, je ne m'imagine pas avoir cet avortement sur la conscience mais je ne m'imagine pas non plus m'occuper d'un autre gosse. Mais apparemment vu les dires de Nia son choix était déjà fait et je ne comptais pas la laisser galérer toute seule, surtout que c'est moi la cause, je l'ai trop cherchée. « qui d'autre le sait à part moi.... ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 15:40

Bon, j'ai essayé de rejeter la faute sur moi mais Freddy a raison sur ce coup-là, c'est lui le fautif pour pas mal de chose. La seule chose dont je peux être coupable, c'est d'avoir accepté ses avances et d'avoir couché avec lui alors que j'aurais pu y mettre un frein mais ce qui est fait, est fait puis avec Freddy, c'était juste magique. Je me rappelais pas à quel point j'aimais être dans ses bras. Ta raison, tout est ta faute. ! Faut bien rejeter la faute sur quelqu'un, de toute façon ... C'est exactement ça ... Il a fouillé dans ma vie privée en gros. C'est comme si ces carnets étaient des journaux intimes pour moi et je comprend pas pourquoi il a été mettre son nez dedans. Il avait pas confiance en moi à croire et au fond, il a pas eu tort car je l'ai roulé dans la farine le pauvre ... Stefan n'a pas sucé tout ça de son pouce, il l'a lu et y a cru car comme je l'ai dit à Freddy, ces carnets sont mes journaux intimes. J'ai pas relu les dernières pages, celle que j'ai écrite juste avant mon accident car je n'ai pas vraiment eu le temps mais surtout, je n'y ai pas pensé mais je devrais penser à le faire. J'y découvrirais surement des informations précieuses. Ta qu'à pas fourrer ta branche dans tout les troncs d'arbre que tu croises Cooper. ! J'en reviens pas à quel point il peut mal se comporter. Après tout, s'il se serait protégé au moment venu, rien de tout ça ne serais arrivé ou encore mieux, s'il se serait abstenu ... ÇA ? Je bouillonne légèrement de colère sur le coup et il va vite le comprendre. Attrapant ses vêtements, je les lui jette et m'écrie : ÇA, C'EST NOTRE ENFANT CRÉTIN. ! Je savais que la nouvelle allait le déstabiliser mais à ce point, j'aurais jamais cru. Cette histoire risque de déclencher la troisième guerre mondiale entre nous mais une chose me rassure, quoi qu'il arrive, c'est toujours temporaire. Je réunis mes affaires et commence à me rhabiller. Personne ... J'ai pas besoin de toi pour élever cet enfant. D'ailleurs, c'est le mien. Va t'occuper du tien, de ta blonde et fais-moi pas chier ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 16:55

Ce qu'elle confirme me fait légèrement sourire; j'suis quand même un cas, je cherche toujours les emmerdes sauf qu'après faut assumer, et quand c'est allé beaucoup trop loin, c'est compliqué.. « Comme d'habitude ! » S'immiscer dans la vie privée de quelqu'un c'est juste pas acceptable.. Moi elle a pas pu fouiller puisque tout est dans ma tête; et encore je suis même pas sûr de comprendre moi-même tout ce qu'il s'y passe à l'intérieur. « Aïe.. faut pas s'étonner qu'il t'en veuille après avoir lu tout ce qu'on a fait, sachant qu'à la fin c'était plus vraiment pour le fun. » J'hésite. Je sais pas si je dois lui dire ce qu'il s'était passé ou non, peut-être qu'il était temps de mettre les choses au clair de mon côté. Ouhhh je prends mal le pic qu'elle me lance, à l'entendre, je couche avec tout ce qui bouge.. Elle m'a vexé même si je l'ai cherché d'un côté. « Mais je t'emmerde Foster ! Et toi t'as qu'a serrer les cuisses pour changer! » Oups c'est sorti tout seul après ce qu'elle m'a dit. Ca se déroule pas comme je l'ai souhaité et au final, je me comporte comme un vrai petit salopard; et je fais fort rien qu'avec les propos que je tiens à l'égard de notre futur enfant, qui la mettent d'ailleurs dans un état qui ne présage rien de bon pour la suite. Elle me lance mes vêtements en pleine face que je rattrape pour m'habiller ensuite; elle s'énerve, je m'énerve et c'est mauvais signe. « ouais CA ! Comment veux-tu que je l'appelle alors qu'il a gâché ma vie ! » .. genre c'est de sa faute. Le pauvre a rien demandé. « J'en ai rien à foutre, il représente rien pour moi, RIEN ! »J'exagère, je vais un peu trop loin sur le coup de la colère mais je ne pense pas ce que dis, je suis pas un monstre quand même.. Levant les yeux au ciel, elle m'énerve encore plus à ce qu'elle dit. « Genre ? T'es sérieuse là? Tu veux vraiment que je me casse ?! » Ma blonde, comme elle dit, a plus lieu d'être et mon fils je ne sais même pas si après ça j'en aurai la garde même partagée. Sa mère va m'en faire baver, elle va vouloir me le faire payer surtout qu'aujourd'hui, on en a que pour les mamans, les papa passent toujours après.. « Arrête de dire n'importe quoi, tu pourras pas toute seule !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 17:08

J'esquisse un maigre sourire à ce qu'il dit. À quoi bon créer des conflits quand il n'y a pas lieu d'être ? En plus, je met tout sur son dos parce qu'il a bien voulu que ça se passe ainsi car je rappelle qu'à la base, je me suis portée garante pour le chapeau de la honte et de la culpabilité. Au fond, on a tout les deux torts, fin de la discussion. Belle façon de clore un sujet, pour une fois. Puis je veux pas qu'il se sente à cent pour cent responsable sachant que j'ai ma grosse part de bêtise dans cette affaire. Comment ? Qu'est-ce que tu veux dire par : À la fin c'était plus vraiment pour le fun ? Freddy, j'ai pas relu ces carnets depuis que j'ai eu mon accident. Je peux donc pas encore compter là dessus pour retrouver mes souvenirs. Je devrais peut-être, vu ce que t'avances, à moins que tu ais l'amabilité de le faire ? Sans s'en rendre compte, il vient de livrer quelques informations qui se révèleront surement très précieuse dans l'avancée de mon amnésie. La tension grimpe de plus en plus et faut dire que ça sent mauvaise, très mauvais je dirais même car en plus d'être folle de rage, lui aussi commence à l'être. Cette dispute sera surement la plus grosse qu'on aura jamais eu ... Du moins, je crois. J'ai qu'à serrer les cuisses ? Les cuisses, je les serre d'habitude mais excuses-moi de pas résister à tes charmes. ! Tes qu'un salaud qui couche avec tout ce qui bouge. ! Je suis piquée à vif. OK, je suis pas une Sainte Ni-Touche mais quand même ... D'ailleurs, je n'y vais pas de mains mortes moi non plus avec lui. Il a rien demandé ce pauvre bébé. ! Je bous de plus en plus et je sens qu'il va s'en prendre une s'il ne calme pas ses propos mais je dois bien avouer qu'il ne fait que répondre à certaines de mes provocations tandis que je répond aux siennes. On se laisse aller sur une pente savonneuse et c'est pas bon du tout. Ce qu'il dit par la suite, me fait perdre le contrôle de moi-même. Sans vraiment pouvoir y faire quelque chose, je le gifle assez violemment et m'en veux terriblement, je dois bien l'avouer, sauf que je ne le montre pas, aveuglée par ma colère. Il représente rien pour toi comme moi d'ailleurs ... En couchant avec toi connard, j'avais des sentiments et j'en ai encore alors que toi, j'ai l'impression que ta fais ça juste pour te les vider. On devrait te les couper et te faire enfermer le détraqué. ! Piqué au vif, n'est plus du tout le terme à employer. Je me sens vraiment misérable et j'ai l'impression de ne rien représenter pour lui. Je me bat contre une histoire que je ne vivrais jamais, j'en suis sur ... Non, je veux pas que tu partes mais j'ai le choix ? Je représente RIEN POUR TOI. Je suis pas ta blonde et je le serais jamais ... Une nouvelle fois, je me ridiculise en lui avouant mes sentiments. Ma voix se brise dans un sanglot. Si je pourrais ... J'ai besoin de personne ... C'est mon enfant ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Dim 31 Mar 2013 - 21:10

J'hausse les épaules face à ce qu'elle me répond, je vais pas la contredire, d'habitude j'aurai tout fait pour rejeter la faute sur l'autre personne mais pour le coup non. Je fais des efforts dis-donc (a). J'ai dit des choses qu'elle ignorait et ce sans m'en rendre compte, je peux plus retourner en arrière maintenant mais de toute façon elle l'aurait bien su un jour ou l'autre. M'approchant doucement d'elle, je finis par la regarder dans les yeux. « je suis égoïste, j'ai pas voulu te le dire mais avant ton.. ton accident, je t'ai embrassé et.. tu m'a avoué être amoureuse de moi. » J'ai préféré me taire vis-à-vis de son Stefan mais maintenant ça n'a plus tellement d'importance au point où nous en sommes alors autant directement annoncer la couleur. On commence ensuite à sérieusement se prendre la tête, et ça va plus loin que je ne l'aurais imaginé. On mâche pas nos mots et c'est bien la première fois qu'on s'engueule à ce point. Je suis irrité et de plus en plus après ce qu'elle dit.. Comment elle peut me reprocher de coucher avec tout ce qui bouge dans la mesure ou je suis ou du moins j'étais avec Nao, et mis à part la blondinette et elle y'avait personne. « Putain mais ferme là, tu me prends pour qui ! Va te faire foutre toi et ton foutu gosse ! » Je soupire ignorant encore que c'était cette image là qu'elle gardait de moi. « J'ai pas non plus demandé à ce qu'il vienne au monde à ce que je sache ! » Quand je rajoute ensuite m'en ficher de ce futur petit être, c'est sûrement la réplique en trop puisqu'elle me gifle comme jamais elle ne m'avait giflé jusqu'à présent, soit violemment. Je l'ai sentie passer et je fronce davantage les sourcils encore plus énervé que je ne le suis déjà, mais j'ai sûrement dû la mériter. Surtout que par la suite elle prend cette reflexion pour elle et elle finit par me blesser en me reprochant de l'avoir considéré comme un vulgaire bout de viande. « Comment t'oses une seule seconde dire ce genre de chose.. » J'affiche une mine dégoûtée, j'oubliais que j'étais tout le temps le méchant dans l'histoire, mais de là à me faire passer pour un mec sans une once de sentiment c'est juste abusé, surtout envers elle. « C'est vraiment ce que tu penses de moi Niallàn??! C'est blessant parce que nan, le connard qui couche à droite et à gauche a pas fait ça juste pour se les vider, il l'a fait parce qu'il est en train de tomber amoureux de toi mais ça, c'est qu'un détail. Tout ce qui le préoccupe c'est de sauter tout ce qui bouge t'façons hein ! » J'en ai marre, je peux plus faire semblant surtout après ce qu'elle a osé dire et j'ai pourtant longtemps essayé de me persuader le contraire. J'aime deux femmes complètement différentes l'une de l'autre et j'ai l'impression qu'elles finissent par me haïr toutes les deux. « Tu seras pas toute seule, t'as beau m'avoir fait comprendre que j'avais pas de coeur, moi je serais là.. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 7:03

Ce que m'annonce Freddy me fait un drôle d'effet. J'ai donc pas rêvé, il y a bien quelque chose. Je l'ai senti du départ, lorsque je l'ai revu et pourtant, je ne m'y suis pas attardée, trop prise dans mon histoire avec Stefan que je ne voulais pas gâcher mais pourtant, que j'ai gâchée. Je crois bien que ce sentiment ne s'est pas envolé comme ma mémoire car j'ai tout de suite compris qu'en moi, il y avait autre chose que de l'amitié. J'ai juste pas voulu chercher plus loin par rapport à Stefan ... Aujourd'hui, ça n'a plus d'importance vu que j'ai tout fait voler en éclat entre lui et moi ... Comme il le dit si bien, autant annoncer la couleur. La dispute entre Freddy et moi dégénère. C'est la première fois qu'on se crêpe le chignon ainsi et surtout la première fois que je suis autant en pétard contre lui. Je savais que la nouvelle aurait du mal à passer mais pas à ce point. On va aller se faire foutre connard. ! J'ai envie de le frapper ... De lui faire avaler ses dents une par une mais qu'est-ce que je pourrais faire face à un homme à part lui faire un peu mal ? Je veux lui faire juste un peu mal, je veux qu'il souffre autant qu'il me fasse souffrir sur le coup. Lui non plus Cooper et si tes pas capable d'assumer, barres-toi, je te retiens pas ... Je suis profondément blessée et il doit le ressentir, vu la gifle que je viens de lui mettre. Si celle-ci il l'a pas senti passer, je suis prête à passer à la vitesse supérieure. Quoi que non, je m'en veux déjà assez pour mes propos et mon geste mais je préfère garder ça pour moi ... En revanche, ce qu'il me dit, me fait l'effet d'une bonne paire de claque. Je me radoucis, les yeux de nouveaux brillants. Tes amoureux de moi ? Je le regarde dans les yeux, sentant les tensions s’apaiser doucement. Quand je dis que je ne peux pas rester longtemps en colère contre lui, c'est pas une vanne. Je le pensais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 12:12

Elle m'avoue au final que ça n'avait pas changé, même après avoir perdu tout souvenir, ça me touche. « Moi j'ai pas cherché plus loin tout court, alors que je le savais..» J'ai jamais osé lui dire si c'étai réciproque ou non. J'ai préféré me taire parce que je suis casé et je suis papa, croyant qu'à force je n'y ferai plus attention. Mais à chaque fois que je la revois, j'y repense constamment. Elle m'énerve. Tellement que j'en deviens vulgaire et irrespectueux envers elle et lui. Je digère pas la nouvelle, je n'ai donc pas pu m'empêcher de faire une remarque désagréable à ce sujet et Nia me l'a bien fait comprendre. Elle m'a mis dans une profonde colère et elle également puisqu'elle m'a frappé. Je bouillonne aussi de mon côté, j'ai envie qu'elle se taise mais j'en viendrais jamais aux mains pour arriver à mes fins. J'essaie de me contrôler et de ne pas répliquer jusqu'à ce qu'elle me propose de fuir, ahah la voie facile ! « Mais tu te fous de ma gueule ou quoi ? J'ai jamais dit que j'assumerai pas si tu décides de l'garder ! » Fronçant les sourcils et mettant ma main contre ma joue, j'avoue qu'elle m'a fait mal à me claquer aussi fort, et ça a l'air de la démanger de m'en mettre une autre. Sauf que cette fois-ci je compte pas rester les bras croisés, je choperai son poignée avant qu'elle me touche. Sans trop réfléchir je finis par lui dire ce que je pense réellement mais j'aurai préféré que ce soit dans des circonstances différentes.. « C'est si inattendu que ça Foster ? Tu.. tu croyais vraiment que je m'en foutais de toi? » Vexé, j'ai envie de me casser parce que j'ai fait une connerie; j'aurai pas voulu lui dire là maintenant de cette façon. Enfilant mon tee-shirt, je relève à nouveau la tête vers elle. « Oui.. je crois que je tombe amoureux de toi et je suis perdu Joey, ça date pas d'hier mais apparemment j'ai bien caché mon jeu.. » Je soupire. J'avais plus qu'à faire un choix entre la blondinette et la brunette, sachant que maintenant elles étaient toutes les deux les mamans de mes enfants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 12:25

Si je suis bien le nouvel épisode qu'on est en train de tourner lui et moi, il m'a laissé dans l'ombre pour préserver sa relation avec Naomie car au final, il a autant de sentiments pour elle que pour moi. Pourquoi tu m'as rien dit ? Nous sommes tout les deux énervé et il y a de quoi. Je viens de lui annoncer que j'attendais un bébé de lui et lui, comme réaction, il me sort qu'il en a rien à cirer de cet enfant, chose que je prend mal et que je tourne à ma sauce car pour moi, s'il se fiche de notre enfant, il se fiche royalement de moi également. Il s'en mord les doigts alors que moi, moins car pour moi, c'est presque une chose naturelle vu que je l'aime profondément alors qu'en fait, ça n'est pas naturel du tout. Ça fait je sais pas combien de temps que tu me dis que tu t'en fou de ce gosse, qu'il n'est rien pour toi et tu oses dire que tes prêt à assumer ? J'ai pas besoin de toi Cooper, saches-le ... C'est mon enfant. Ta ta vie avec Naomïe, ton petit et moi j'ai la mienne avec ... J'ai la mienne avec mon enfant désormais ... Je crois que c'est surement ça qui m'a fait le plus mal. Le fait qu'il disent s'en foutre royalement de ce bébé. Ai-ce l'émotion qui a prit le dessus sur lui ? Je suis incapable de le cerner sur le coup, je dois bien l'avouer. Je baisse les yeux à ce qu'il dit, légèrement radoucie sur le coup, à cause du choc des mots. Ta jamais été honnête avec moi sur ce point ... J'ai jamais su te cerner ... Le fait qu'il puisse avoir des sentiments à mon égard éveille en moi, une sensation nouvelle et agréable. Ta très bien caché ton jeu, en effet ... La situation devient gênante car j'étais loin de m'imaginer que ça aurait pu être réciproque. Durant tout ce temps, j'ai jamais imaginé ne serais-ce qu'une seule fois, ça ... Je suis perdue, moi aussi. Faut que j'y aille ... Je m'en veux de l'avoir frappé, insulté et je m'en veux qu'on se soit disputé. Toute ces émotions, c'est pas forcément ce qui est de plus adapté pour mon état. Je suis en temps normal quelqu'un qui a les nerfs à vif mais là, c'est le pompon. Je me sens étrangement mal d'un coup. Mes genoux entrent violemment en contact avec le sable tandis que mes mains se plaquent sur mon ventre qui me fait horriblement mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 13:46

J'ai bien peur qu'elle m'en veuille de lui avoir caché, mais je ne regrette rien. « T'avais l'air si heureuse avec lui .. » bon y'avait pas que ça j'avoue. « Je te l'aurais dit, on se serait jamais retrouvé. » Elle se souvenait plus de moi, alors je préférais à ce moment qu'elle se rappelle de moi comme étant son meilleur-ami sinon on aurait pris nos distances. Bon c'est vrai, j'ai vraiment exagéré, mes paroles ont été plus loin que mes pensées, je m'en fous pas de lui. Je lui ai fait comprendre le contraire mais c'est sur le coup de la colère, car même si je suis effrayé à l'idée d'avoir engrossé Joey, ça reste aussi mon gosse. « Arrête, t'es saoulante à tout le temps me faire comprendre que j'ai ma petite vie tranquille avec elle; faut pas croire moi aussi je suis tout seul maintenant donc désolé de ne pas avoir sauté de joie et de pas avoir réagi comme tu l'espérais.. » Bon je suis allé trop loin c'est vrai, mais je venais juste de réaliser que j'avais tout perdu. Nan en fait je l'ai pas encore totalement réalisé. « Je pensais pas ce que je disais, il m'attire de grosses emmerdes mais c'est mon enfant aussi; je suis pas lâche contrairement à ce que tu penses, je vais pas te laisser toute seule avec même si tu me répètes que t'as pas besoin de moi apparemment.. » J'aurai été plus jeune j'aurai fuis sans me poser de question mais là c'est pas le cas, il aura besoin de son père tout comme de sa mère. J'aurai sûrement du mal au début mais bon je récolte ce que je sème après tout xD. Qui aurait cru qu'un jour j'aimerai Joey de cette manière alors que j'ai toujours dit que Naomie était la femme de ma vie. C'est malsain d'aimer autant deux personnes de cette façon. « Maintenant si.. » Je sais pas ce que je suis censé faire et je me contente de ne rien dire mais elle finit par partir. « Quoi? Pourquoi? Non attends, désolé j'aurai pas du te le dire comme ça ! » J'arrive pas à cerner sa réaction à mon tour et elle finit par tomber dans le sable, prise par une douleur assez brusque. Les sourcils froncés, je m'accroupis rapidement vers elle « Ehhh mais qu'est-ce qui te prend ?? Ca va pas ?! affraid »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 14:01

Je soupire doucement. Je l'étais, du moins, c'est ce que je crois car après tout, je me souviens de rien avant donc il a très bien pu me mentir au fond ... Je ne peux pas vraiment savoir. Stefan pouvait se montrer bon comme du beurre pour mieux m'amadouer. Ça tombe, il m'a menée en bateau et moi, je me suis accrochée à lui comme à une bouée de sauvetage et j'ai fini par couler. On en sait rien ça ... Au fond, il a peut-être raison mais on le sera jamais. Mine de rien, on est synchro lui et moi car avec nos conneries, on a perdu la même masse de choses. À une exception près : Je n'ai pas d'enfant avec Stefan moi. Je voulais pas que tu exploses de joie, je voulais que tu acceptes la situation, c'est tout et je sais ... Je sais que tes tout seul toi aussi ... Je m'en veux terriblement, suite à ce qui viens de se passer. Je m'approche de lui et le prend doucement dans mes bras car j'ai peut-être de la peine mais lui, en a aussi. Tes pas un lâche ... Mes paroles ont dépassées mes pensées puis j'ai besoin de toi ... J'ai toujours eu besoin de toi de toute façon ... Après une engueulade monstrueuse, nous voilà en train de radoucir les moeurs, pour mon plus grand soulagement. Ne plus l'entendre crier et ne plus m'entendre crier fait que nous sommes tout de même des personnes civilisées et qu'on peut faire autre chose que de se bouffer le nez. J'ignore ce qu'il dit car je dois bien l'avouer, j'ai peur parce que je me dis qu'en plus d'avoir fait voler son couple en éclat, amoureux de moi ou non, il va m'en vouloir à mort. J'ai peur de me dire que l'homme que j'ai toujours considéré comme étant l'homme de ma vie, se révèle être mon prince charmant et cruche comme je suis, je le ferais surement fuir à un moment donné. Je suis une Foster, malheureusement ... Je m'en vais mais je m'arrête vite en plein chemin, prise par une douleur fulgurante au niveau du ventre. Ça va, t'inquiète pas ... Je fais en sorte de prendre sur moi et de me redresser mais ça va pas du tout. J'ai la tête qui tourne et je me sens basculer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 15:31

Je la regarde d'un air étonné suite à ce qu'elle dit. « Il t'a pas menti, t'étais vraiment avec avant que tu tombes dans le coma. T'avais même peur que je gâche tout et que je le fasse fuir.... oups? » oups ouais. Je souris légèrement pour me faire pardonner. Elle se rappelle plus mais j'ai été plusieurs fois la cause de ses ruptures haha, je suis horrible quand je m'y mets, mais mon pretexte c'était toujours " son bien" (a). Ouais c'est vrai on sait pas en fait mais à mon avis ça n'aurait pas été mieux, c'pour ça que j'ai préféré me taire d'ailleurs. « Laisse moi du temps pour encaisser..» J'ai pas géré sur le coup, je le sais. J'aurai pas du aussi mal réagir sachant qu'elle se trouve dans le même pétrin que moi mais sur le coup je l'ai mal pris, ça passera. Elle s'approche ensuite de moi pour me prendre dans les bras et je me laisse faire, la serrant à mon tour contre moi. C'est marrant ça, on se criait dessus en s'insultant y'a pas cinq minutes et maintenant on est collé l'un contre l'autre. C'est rassurant qu'on se réconcilie aussi vite même après s'être envoyé les pires horreurs qui soient en pleine face (a). « Moi aussi j'ai besoin de toi, on est tout les deux abandonnés maintenant ! » Je l'ai pas encore affronté mais c'est sûr que cette fois elle va me quitter pour de bon, faut pas se faire d'illusion. Mais je rejetterai pas la faute sur Joey pour autant, je peux m'en prendre qu'à moi, j'ai joué avec le feu à plusieurs reprises, il fallait bien un moment ou un autre que j'me brûle xD. Elle m'inquiète par la suite en s'étalant dans le sable et à l'entendre elle va bien, m'oui bien sûr.. « P'tain tu déconnes Joey, dis pas n'importe quoi t'es pliée en deux !! affraid » Ca m'angoisse je dois bien l'avouer surtout qu'elle arrive pas à se relever ! M'abaissant sufisamment, je la prends dans mes bras, inquiété par la situation. Si c'est le bébé je m'en voudrais à mort, même si jusqu'ici tout ce que je voulais c'est qu'il disparaisse.. « Je t’emmène à l'hopital tu peux pas rester comme ça, t'es même pas capable de faire 2 mètres ! » Bon peut-être que c'est rien et passager mais ça ne me rassure pas du tout, venant d'une femme enceinte qui plus est. J'essaie de rejoindre rapidement ma voiture qui n'était pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 15:51

Les paroles de Freddy me rassurent et m'amusent par la même occasion. Pour que je réagisse comme ça, c'est surement parce que ta du en faire fuir de mes prétendants, je me trompe ? Oups ? Tu peux le dire sauf que c'est pas vraiment ta faute. J'aimerais tellement avoir ces fameux carnets entre les mains pour pouvoir les consulter sur le coup. Mon sourire s'estompe pour finalement disparaître. Je hoche la tête. Il est dans ses droits après tout. Finalement, on finit par se réconcilier en quelques sortes. Après s'être envoyé les pires vacheries en pleine figure, nous voilà collé l'un à l'autre. Le sentir m'étreindre ainsi me fait un bien fou. J'ai besoin de lui et je m'imagine pas avancer dans la vie sans lui. Ami ou amoureux, il sera toujours le numéro un dans mon cœur, quoi qu'il arrive. Pas totalement, je t'ai et tu m'as au fond ... Restant quelques instants blottie dans ses bras, je décide de m'enfuir, telle une lâche pour pouvoir réfléchir à tout ce qui vient de se passer et le revoir dans de meilleurs circonstances. Sauf que le destin n'en décide pas ainsi. Je suis prise d'une douleur fulgurante au ventre qui me fait perdre pieds au point que je n'arrive même pas à tenir sur mes jambes qui tremblent tellement, qu'elles finissent par céder sous mon poids. J'ai mal au ventre Freddy mais ça va passer je te dis. Lorsqu'il me prend dans ses bras, je me laisse faire, réalisant désormais qu'il pourrait s'agir du bébé et franchement, si je devais avoir des soucis et le perdre, je m'en remettrais surement jamais. Je veux pas perdre le bébé Freddy, t'entends ? Je veux pas le perdre. Je ne délire pas, je réalise juste la situation. Je suis enceinte et c'est pas monnaie courante pour une femme d'avoir si mal au ventre si la grossesse se déroule bien. Je me laisse guider, blottie dans ses bras, jusque la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 17:56

Démasqué le Cooper ! « N'importe quoi ! » Je souris, je suis pas très convaincant dans le son de ma voix. J'avouerai jamais que pour certain c'était de ma faute puisqu'au fond ils partaient de leur plein gré.. Bon ok y'en a j'ai peut être été vache mais ils ne méritaient pas ma brunette c'est tout! Après ce qu'on s'était dit je pensais qu'on serait vraiment parti fâché chacun de notre côté et que ça aurait duré plus longtemps que.. cinq minutes xD Mais c'est tout le contraire, je peux pas rester en colère contre elle trop longtemps même si elle m'a frappé comme une dingue juste avant « Et le petit monstre qui squatte ton bidon. » Je souris, cette fois ci c'est affectif c'est pas méchant (a). Je finis par l'embrasser sur la joue et me détache d'elle jusqu'à ce que je la vois partir. J'aurai bien voulu qu'elle reste mais je vais pas l'empêcher après tout ce qu'il s'est passé, elle a sûrement besoin de se retrouver seul. Mais ça ne se passe pas comme prévu, elle a mal au ventre et c'est plutôt mauvais signe. Je m'inquiète et elle tente de me rassurer mais elle y arrive pas. « Sans doute.. mais ça ne coûte rien de confirmer ! » J'espère qu'elle a raison. La prenant dans mes bras j'arrive enfin à ma voiture. Ouvrant rapidement la portière du côté passager je la pose délicatement, et la regarde dans les yeux en l'attachant touché que ça l'atteigne autant. « bien sûr que non que tu le perdras pas ton bébé ! » C'est à ce moment que je réalise à quel point c'est important pour elle et que ça le devient aussi pour moi. Je m'installe à mon tour de mon côté et démarre rapidement la voiture. Sur le chemin, j'appréhende de savoir de quoi il s'agit, j'espère que ce n'est rien de grave.. Me garant, je sors puis vais de son côté. « t'as toujours aussi mal?! » demandai-je me courbant pour aller la détacher, j'espérai un ptit 'non' en fait (a). Je me dirige ensuite vers l'accueil de l'hôpital, la brunette dans mes bras, pour qu'ils la prennent en charge et décèlent la faille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   Lun 1 Avr 2013 - 18:08

Je souris à ce qu'il dit, peu convaincue, je dois l'admettre. Freddy a l'air de les avoir fait fuir un par un et maintenant, même si je le savais pas avant, je comprend pourquoi. Ou du moins, je crois. Notre dispute s'achève dignement. Il pourrait m'en vouloir avec tout ce que je lui ai balancé dans la figure mais contre toute attente, ça s'arrête là. On s'étreint tout les deux et c'est juste un moment magique pour moi. Aussi. Je souris à son baiser sur ma joue et le laisse se détacher de moi. C'est en m'en allant que j'ai un petit malaise. Je me sens pas bien et ça se voit vu qu'il accourt tout de suite à mes côtés. Me prenant dans ses bras, il m'amène à sa voiture et m'installe dedans. Il a raison, ça ne coûte rien de faire une petite visite qui me rassurera et qui le rassurera aussi, par la même occasion. Il s'occupe de moi comme une reine et me dit ce que je veux entendre et moi, de mon côté, je fais en sorte de dire ce qu'il veut entendre lui aussi. On arrive à l'hôpital et je fais en sorte de le rassurer tandis qu'il me prend à nouveau dans ses bras pour m'amener à l'intérieur. Non, ça s'estompe. En réalité, j'ai encore beaucoup trop mal à mon goût mais je veux pas l'inquiéter davantage puis j'ai si peur au fond de perdre mon enfant que ça me retourne totalement. On me prend rapidement en charge. Je m'éloigne, dans un fauteuil et envoie un baiser à Freddy, avec ma main, comme pour le rassurer pendant qu'un médecin m'examine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joey.BITCH & Krueger. ▬ Un bain de minuit en guise de dérivation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Plage] Un bain de minuit
» Bain de minuit.
» Un rapprochement (PV Samia)
» Bain de minuit | with Jersey
» Bain de minuit ( Ouvert à tous )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE IN LOS ANGELES :: La Corbeille :: Corbeille-